Faire un don maintenant par CanadaHelps.org!

Historique

À l’initiative de Caritas et d’un groupe de bénévoles de la région, Secours-Amitié Estrie, a été fondé le 22 octobre 1972 et le 18 décembre 1974, l’organisme était légalement constitué en corporation.

L’implantation de Secours-Amitié Estrie origine d’une demande de la collectivité estrienne. En effet, divers intervenants et intervenantes de la région notaient combien certaines détresses humaines ne trouvaient pas de lieu spécifique où s’exprimer avec franchise et discrétion. À l’urgence des hôpitaux, certaines personnes tentaient de camoufler en accident leur tentative de suicide ou celle de leurs proches. Les policiers et les policières, pour leur part, rapportaient de fréquents appels dont le seul but était d’entrer en communication avec une autre personne. Au salon funéraire, la véritable cause du décès des personnes suicidées était généralement maintenue dans le plus grand secret par la famille endeuillée.

Depuis déjà un certain temps à travers le monde, des individus et des organismes avaient aussi été confrontés à ces problèmes. Une des réponses expérimentées fut d’offrir un service d’aide psychologique par téléphone. C’est au Père Chad Varah que revient le mérite d’avoir offert en Angleterre le premier service d’écoute téléphonique. Avec un groupe de bénévoles, le Père Chad fonde, dès 1953, les Samaritans, un organisme qui se spécialisera dans l’écoute téléphonique de personnes en situation de détresse psychologique.

Actuellement, la plupart des grandes villes du monde se sont dotées d’un tel service. En France, par exemple, le réseau S.O.S. Amitié dessert la plupart des centres urbains. Au Canada, Sudbury a vu naître le premier centre d’écoute téléphonique pour personnes en difficulté. Par la suite au Québec, Montréal fut, en 1971, la première ville à offrir le service d’aide, suivie de près par Sherbrooke en 1972. Aujourd’hui, vingt-quatre agglomérations québécoises comptent un centre d’écoute au sein de leurs services communautaires. Ces centres convergent tous vers un même objectif : assurer, à leur population un soutien psychologique facilement accessible, discret et permanent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *