Faire un don maintenant par CanadaHelps.org!

Statistiques

 Secours-Amitié Estrie en chiffres

  • 9 237 appels par an (moyenne des 5 dernières années)
  • 9 718 appels en 2016-2017
  • 416 000 appels en 45 ans d’existence
  • 50 écoutants et écoutantes bénévoles
  • Moyenne d’implication des bénévoles de 36 mois
  • 15 à 20 nouveaux bénévoles à recruter annuellement (45 heures de formation de base)
  • 4 employées permanentes (1 directrice, 1 adjointe administrative, 1 coordonnatrice des bénévoles et formatrice, 1 intervenante-formatrice)

Les appelants et appelantes

Les bénéficiaires de notre service d’écoute téléphonique, que nous nommons « les appelants et appelantes », sont de tous les âges et de tous les milieux.
Les appels proviendraient principalement des personnes dont la catégorie d’âge se situe de 46 à 59 ans (62 %).
Les appels provenant des catégories d’âge de 25 à 45 ans et de 60 ans ou plus sont moindres (16 % et 21 %). Il reste 1 % d’appels provenant des 25 ans ou moins.

Notez que nous ne demandons pas aux appelants et appelantes de divulguer leur âge. Ce sont les bénévoles à l’écoute qui évaluent la catégorie d’âge suite à l’appel.

Ces personnes font appel à la ligne d’écoute pour parler de ce qui les préoccupe. L’important est qu’ells aient un espace pour s’exprimer. Tous les sujets peuvent être abordés. Toutefois, 44% des appels sont reliés à des problèmes de solitude, tandis que 23,4% des appels sont en lien avec les relations interpersonnelles ou la santé mentale. On traitera également de situations professionnelles, financières ou légales, de santé physique, de deuil ou de dépendance. Notons que la problématique du suicide sera abordée dans 4% des appels.

Les écoutants et écoutantes

Issus de différents milieux, les écoutants et écoutantes sont rigoureusement sélectionnés et soigneusement formés afin d’offrir, avec empathie et respect, un soutien chaleureux et sans jugement aux personnes qui utilisent le service d’écoute de Secours-Amitié Estrie. Le développement des compétences s’effectue ainsi :

  • Formation de base à l’écoute active, encadrement et coaching (30 heures)
  • Formation sur la problématique du suicide (12 heures)
  • Coaching de suivi
  • Formation continue sur trois types de savoir :
    • « Savoir-être » qui concerne l’attitude à l’écoute et le ressourcement personnel
    • « Savoir » pour acquérir des connaissances
    • « Savoir-faire » pour améliorer les techniques d’écoute – Exemples de thèmes abordés : La colère, la dépression, utiliser les métaphores pour refléter le vécu des appelants et appelantes, etc.
  • Groupe d’échange et d’entraide (partage des difficultés vécues, soutien et utilisation d’outils)
  • Disponibilité continue d’une employée permanente (au bureau ou au cellulaire) pour un suivi individuel

La croissance du nombre de bénévoles est régulière : de 43 en 1998 et de 51 en 2000, nous comptons, en 2017, 50 bénévoles à l’écoute. Ceux-ci sont âgés de 20 à 75 ans avec une moyenne d’âge de 48 ans.

En 1990, l’équipe d’écoutants et écoutantes était composée de 80 % de femmes et 20 % d’hommes. En 2017, la répartition est de 69 % femmes et 31 % hommes.

Engagement demandé

Secours-Amitié Estrie requiert de ses bénévoles un engagement minimum de 12 mois à l’écoute, à raison d’un quart d’écoute par semaine (4 heures). En 1991, la durée moyenne de l’engagement des écoutants était de 20 mois; elle est passée à 35 mois en 2005, et en mars 2017, la durée moyenne était de 36 mois d’engagement à l’écoute.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *